Pourquoi rejoindre
Coop'action

01
cooperation-coopacteur

Coopération

Profitez de la mutualisation des talents & des savoir-faire, co-construisez vos projets avec d'autres Coop'acteurs, autour d'un ADN commun. Créez et consolidez votre réseau de confiance.

02
formation-coopacteur

Formation

Bénéficiez d'un accompagnement sans faille, sur tous les aspects qui ne rentrent pas dans le cadre de votre métier, comme le volet administratif, financier et juridique. Formez-vous, en ligne ou en présentiel, sur des sujets indispensables à votre développement et votre fonctionnement quotidien.

03
securite-coopacteur

La sécurité

Disposez de tous les avantages d'un salarié, tout en développant votre activité comme un entrepreneur.

Conservez par exemple vos droits aux allocations chômage, bénéficiez d'une mutuelle, et du régime général de la sécurité sociale. Il n'y a pas d’immatriculation à effectuer. Les Coop’acteurs bénéficient du numéro siret de la CAE pour travailler en toute légalité avec le statut d'entrepreneurs salarié.

04
assurance-coopacteur

L'assurance

Bénéficiez de la mutualisation des assurances (décennale, responsabilité civile, etc.) obligatoires et indispensables dans l'exercice de vos fonctions et de tous les métiers du bâtiment. Coop'action vous assure d'être toujours couvert, en accord avec les législations en vigueur.

05
qualification-coopacteur

Qualification

Soyez accompagnés dans toutes les étapes fastidieuses, indispensables à l'obtention d'une qualification pour votre activité (RGE, Qualibat, etc.)

Comment
nous rejoindre

Les 7 étapes

01 Réunion Information collective

Présentation de la CAE, de son fonctionnement et du parcours d’accompagnement.

02 Entretien individuel

Diagnostic & cohérence Homme/ Projet

03 Intégration dans la Coopérative
d’Activité

Signature de la convention accompagnement (Durée max 6 mois)

Parcours intégration :
● Suivre les ateliers en distanciel et en présentiel
● Préparer ses premiers devis
● Premier rdv individuel d’accompagnement

04 Démarrage de l’activité

Signature du Premier devis

Atteinte du Résultat et de la trésorerie à hauteur de 6 000 €

Signature obligatoire du CAPE (1) : Avant le démarrage des travaux ! (Durée 12 mois- renouvelable)

La signature du CAPE permet :
● Etre déclaré à l’URSSAF par la CAE
● Bénéficier de la couverture assurantiel (2) : Assurance Civil Pro & décennale
● Déclenche la contribution (3) à la CAE : 10% CAHT. Elle est bloquée après 60 000 € CAHT.

Premières facturations

Rendez individuel d’accompagnement : commercial, technique et gestion.

05 Développement de l’activité

Développement du Chiffre d’Affaire

Atteinte du Résultat et de la trésorerie à hauteur de 6 000 €

Signature du contrat de travail : CESA (3) – Statut Entrepreneur Salarié
(Durée max 36 mois à compter de la date de signature du CAPE)

Devis et Facturations

Rémunération évolutive en lien avec le résultat et la trésorerie

Développement réseau

Développement des compétences

06 Pérennisation de l’activité

Augmentation du Chiffre d’Affaire, du Résultat et Trésorerie

Augmentation du salaire : Avenant CESA

07 Choix du Statut

Entrée de la Coopérative d’Emploi – Composée à d’Entrepreneur
Salarié Associé à 86 % :
● Candidature au sociétariat si plus d’un an dans la CA et salaire mensuel
minimum 75 H
● Vote favorable des Associés lors d’une Assemblée Générale
● Statut d’ Entrepreneur Salarié Associé (le CESA devient à durée Indéterminée - CDI)

Sortie positive de la Coopérative d’Activité :
● Création de son entreprise
● Retour vers l'emploi
● Deuil du projet

(1) Le contrat d’appui au projet d’entreprise
Le Contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape) permet à un porteur de projet de création ou de reprise d’entreprise d’être aidé et accompagné, de la phase préparatoire jusqu’au début de l’activité, par une société ou une association « structure d’appui » ou « couveuse ».
Pendant toute la durée du contrat, le porteur de projet est affilié au régime général de la Sécurité sociale. La structure d’appui est responsable de la déclaration et du paiement des cotisations sociales auprès de l’Urssaf ou de la CGSS.
A la fin du contrat, le porteur de projet est affilié en tant que travailleur indépendant, ou peut signer un contrat d’entrepreneur salarié (CESA) dans une CAE.
(2) Coût de l’assurance :
- Pour les activités TCE (Tout corps d’état) : 1 140 € annuel soit 95 € mensuel
- Pour les activités de Maîtrise d’œuvre : 1 260 € annuel soit 105 € mensuel
(3) Contribution : finance les prestations de la CAE
- Pôle : Comptabilité, Social et Gestion
- Pôle Accompagnement : Suivi de Gestion et Technique
(4) : http://coopilote.com/devenir-entrepreneur/le-statut-entrepreneur-salarie.html