Tél. 05 62 19 11 06 - coopaction@coopaction.fr

REJOIGNEZ-NOUS

VOUS ÊTES ENTREPRENEUR
DU BÂTIMENT ? REJOIGNEZ-NOUS

COOP'ACTION s'adresse aux porteurs de projet qui souhaitent avant de créer leur entreprise tester la viabilité de leur projet dans les métiers du bâtiment.

Notre Société Coopérative d’Activité et d’Emploi (S.C.A.E), vous propose des services de gestion comptable et administrative mutualisés et un accompagnement progressif permettant de tester, développer et pérenniser une activité professionnelle dans un cadre sécurisé grâce au statut d’entrepreneur-salarié.

Ce statut entré au Code du Travail permet de concilier l’autonomie de l’entrepreneuriat et la sécurité du salariat, socialement et juridiquement.

Réunions mensuelles
Pôles métiers
Réunions formations
Espace partagé
Auberge Espagnole
Réunions mensuelles
Pôles métiers
Réunions formations
Espace partagé
Auberge espagnole

QUESTIONS FRÉQUENTES

POURQUOI REJOINDRE UNE COOPÉRATIVE D’ACTIVITÉ ET D’EMPLOI ?

Tester sa capacité à entreprendre :
- Réaliser vos premiers chantiers grâce à une couverture juridique
- Maîtriser les risques avec une assurance professionnelle et décennale
- Apprendre à construire votre activité
- Développer vos compétences professionnelles
- Etre informer et sensibiliser aux notions de sécurité et de qualité
- Participer à des ateliers thématiques individuels et collectifs

Développer et consolider votre activité :
- Se Faire connaître et développer votre clientèle
- Évoluer en fonction de la progression de votre activité
- Maitriser les clés de l’entrepreneuriat
- Coopérer avec d’autres corps de métier
- Participer à une dynamique collective d’entrepreneurs du bâtiment

Évoluer dans un cadre sécurisé :
- Bénéficiez du statut d’entrepreneur salarié
- Mutualiser l’assurance professionnelle et décennale
- Créer son propre emploi
- Facturer en toute légalité
- Garder l’accès aux droits sociaux : caisse des congés payés du bâtiment.
- Prévoyance, Chômage

POUR QUI ?

- Pour toutes personnes ayant une expérience et/ou une qualification dans un métier du bâtiment
- Pour les personnes qui souhaitent tester leur activité un minimisant les risques
- Les demandeurs d'emploi
- Les salariés temps partiel
- Anciens artisans
- Retraité

COMMENT ?

L’ACCUEIL :

Une réunion d’information collective au cours de laquelle le fonctionnement général de la coopérative vous sera expliqué. A l’issu de cette réunion, il vous sera remis un dossier de candidature.
Nous vous rencontrerons en entretien individuel pour étudier ensemble l’avancement de votre projet, ainsi que votre intégration au sein de la coopérative.

LA CONVENTION D’ACCOMPAGNEMENT :

Lors de votre intégration en coopérative d’activité, vous signez une convention d’accompagnement. Elle a pour objet de fixer les obligations de chacune des parties dans le cadre de l’accompagnement.
Cette convention vous permet de continuer à percevoir vos allocations (ARE, RSA, ASS).
D’une durée de 3 mois, elle est renouvelable une fois.
Dès la signature du premier devis par un client, la convention d’accompagnement est remplacée par le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE).

LE CONTRAT D’APPUI AU PROJET D’ENTREPRISE (CAPE) :

Le CAPE est conclu pour une durée de 6 mois, renouvelable une fois.
Il vous permet de facturer vos clients en toute légalité.
En plus des obligations de chacune des parties dans le cadre de l’accompagnement, le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise fixe également les objectifs négociés conjointement avec la coopérative.

LE STATUT D’ENTREPRENEUR-SALARIÉ :
LE CONTRAT D’ENTREPRENEUR SALARIE ASSOCIES (CESA)


A l’atteinte des objectifs du CAPE, il est alors impératif d’élaborer un contrat de travail afin de vous permettre de bénéficier du statut d’Entrepreneurs Salarié.

Depuis le 1er janvier 2016 un nouveau contrat de travail le CESA vient se substituer au CDI (Décret n°2015-1363 du 27 octobre 2015).
Le CESA répond aux spécificités à la fois du statut d’entrepreneur, du statut de salariés et au fonctionnement des CAE. Il combine les avantages de l’entrepreneuriat (liberté de décision concernant votre projet) et la sécurité du salariat en contrat de travail. Vous décidez du montant de rémunération mensuel que vous pensez pouvoir percevoir en lien avec votre Chiffre d’Affaire afin de vous rémunérer. Lorsque ce montant évolue, votre contrat est modifié par avenants successifs.
Dans un délai maximum de 36 mois à compter de la signature du contrat CAPE, tout entrepreneur salarié doit avoir fait une demande écrite au sociétariat auprès des associés. Cette candidature sera étudiée et votée par les associés lors d’une deux Assemblée Générale annuelle.
Si cette demande de candidature n’est pas effectuée dans le temps imparti, le CESA prend fin automatique.

Le CESA est accompagné d’un règlement intérieur.

TOUT AU LONG DU PARCOURS, VOUS BÉNÉFICIEZ :

- des Ateliers collectifs sur des thématiques spécifiques : Commerciale, Technique, Hygiène et Sécurité, Gestion Administrative et Comptable (…).
- des Entretiens individuels mensuels pour suivre l’avancée de votre activité.
- du Progiciel de gestion conçu en exclusivité pour les coopérateurs qui vous permettra de mieux gérer votre projet, d’où que vous soyez.
- de l’Equipe d’appui qui vous accompagne sur les volets administratif, gestion, comptable, social et juridique, et vous conseille selon vos besoins. Son objectif est de vous rendre autonome dans la gestion de votre entreprise.
- du Collectif d’entrepreneurs. Leurs expériences croisées vous apporteront encore d’autres solutions et idées et vous permettront de mutualiser vos compétences.

ET APRÈS :

A la fin de votre parcours de professionnalisation, vous pouvez soit :
- Sortir de la coopérative pour immatriculer votre entreprise.
- Rester dans la coopérative en tant que sociétaire. Vous êtes partie prenante de la vie de la coopérative. Vous participez alors au capital de la coopérative et vous obtenez une voix lors des prises de décision qui la concerne (Une personne = Une Voix)
- Mettre fin à son projet si celui-ci s'avère non viable. Vous retrouvez votre ancien statut sans perte de vos droits sociaux.

SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE D'ACTIVITÉS & D'EMPLOI

Une Société Coopérative d’Activités et d’Emploi® est une entreprise partagée.

Elle propose à quiconque souhaite vivre d’un savoir-faire de façon autonome de créer progressivement son propre emploi salarié au sein d’une entreprise coopérative qu’il partage avec d’autres entrepreneurs, et dont il peut devenir l’associé.

Le cadre entrepreneurial de la SCAE permet de tester, développer et pérenniser une activité économique, en sécurisant sa démarche, et en bénéficiant d’un accompagnement dans la durée, pour « apprendre en faisant » le métier d’entrepreneur.

Outil de développement local et d’innovation sociale, la Société Coopérative d'Activités et d’Emploi® promeut l’idée d’entrepreneuriat collectif et coopératif comme alternative à l’entreprise classique.

ENTREPRENEUR-SALARIÉ

L’entrepreneur-salarié est pleinement entrepreneur et pleinement salarié.

- Pleinement entrepreneur, il a choisi de prendre son destin professionnel en main et de vivre en toute autonomie de son ou ses savoir-faire. Il est libre de ses choix professionnels, de sa politique commerciale et de l’organisation de son travail. Lui seul finance son propre emploi, c'est-à-dire, principalement, son salaire et les prélèvements sociaux et fiscaux afférents. S'il quitte la SCAE, il devient propriétaire de son activité et de sa clientèle.

- Pleinement salarié, il a choisi d’exercer son activité, plus ou moins durablement, dans le cadre d’une entreprise coopérative qu’il partage avec d’autres salariés. Il en connaît les valeurs, les règles, les possibilités et les limites, et se doit de demeurer dans le cadre juridique, professionnel et assurantiel établi de concert avec la SCAE. Les relations qu’il entretient avec elle relèvent du droit du travail : il se soumet pleinement à ses obligations de salarié, au même titre que le représentant légal de la SCAE se soumet pleinement à ses responsabilités d’employeur.